Nouvelle collection : la Piscine

La piscine.

Une découverte des couleurs du Sud, les minots qui squattent les rochers, l'horizon infini, la douceur du soleil sur leur peau, la chaleur d'un thé à la menthe à l'abri des rayons, un instant suspendu avec vue sur Marseille et Alger.

C'est tout cela que l'on va vous raconter à partir d'aujourd'hui et durant ces prochaines semaines avec nos nouvelles couleurs de saison.
Ce dimanche, on vous dévoile le premier chapitre et ses nouvelles couleurs : Violette, Terre d'Or, Khassoul. Un violet, un jaune et un marron qui s'accordent et viennent bousculer les modèles traditionnels de sous-vêtements pour enfants.


En juin, Thym et Chaux, puis Azul, Géranium et Granit les rejoindront.
Au total, en comptant toutes les couleurs disponibles désormais, ce sont 14 couleurs qui formeront la famille de sous-vêtements élémentaire.
Et toujours 100% coton biologique, des teintures éco-responsables, fabriqués au Portugal par un atelier rémunéré à prix juste.

Nouveauté : vous nous aviez demandé de multiplier les couleurs de débardeur, c'est chose faite !
Toutes ces couleurs de la nouvelle saison sont désormais disponibles également en version culotte, boxers et aussi en débardeur (contrairement à la première saison où seules trois couleurs ont été produites)



Parmi les changements à noter également : vous nous aviez fait remonté que la couture arrière des boxers pouvait être une gêne.
Nous avons fait évoluer le modèle de boxer. Il est désormais sans couture à l'arrière et a été renforcé au niveau de la " piste d'atterrissage intérieur " pour encore plus de confort. Ce changement porte sur les modèles avec les nouvelles couleurs.

Nous avons mis dans cette nouvelle collection couleur tout notre coeur et notre énergie. Parce que vous l'avez compris, élémentaire c'est un peu (beaucoup) plus que des couleurs.
On espère que vous les aimerez autant que nous. Si ce n'est plus !

Pour découvrir la nouvelle collection de couleurs, c'est ici.

Bonne découverte.
Nardjisse, Chloé, Mariane, Violette, Marika.

-

Crédit Images : Violette Tannenbaum