L'interview enthousiaste de Charlotte Nattier

Vous croyez aux hasards heureux ? Moi oui.
L'hiver dernier, Charlotte a posté une annonce sur un site et j'ai répondu un peu par hasard, sans savoir qu'elle était une amie d'amie. Quelques jours plus tard, nous faisions affaire et depuis nous nous voyons régulièrement, et découvrons un peu plus chaque semaine nos centres d'intérêts communs (la galette des rois, la Charente Maritime, le futur de la cosmétique...).
Au delà de ces sujets plus ou moins futiles, Charlotte Nattier et moi partageons des valeurs et un engagement pour une mode enfantine raisonnée et à prix raisonnable. Et c'est ce qui m'a motivée à vous la présenter.

Je vous laisse découvrir son interview où elle partage ses astuces pour acheter moins mais mieux pour vos enfants en seconde main, et évoque en filigrane que cette année fut synonyme de nouvelles fonctions pour les parents ( tour à tour parents, coach, copains...) et de temps partagés en famille. Cela fera surement écho à un certain nombre d'entre vous ! Bonne lecture.

-

Nardjisse : Bonjour Charlotte, peux-tu te présenter et présenter ta famille ?
Charlotte : Je suis journaliste beauté, globe-trotteuse, entrepreneuse engagée, maman de deux garçons - Félix 8 ans et Roméo 5 ans - et mariée à un garçon formidable qui soutient depuis plus de 15 ans tous mes projets sans sourciller. Il est d’ailleurs incollable sur les bloomers et autres smocks brodés main ! J'habite à Paris.

Nardjisse : Tu es la maman enthousiaste de deux garçons. Comment vivez-vous cette période en famille ?
Charlotte : Nous sommes tous les deux freelance donc nous mesurons la chance que nous avons de pouvoir adapter notre travail depuis plus d’un an pour préserver au maximum nos kids. Nous passons donc beaucoup de temps en famille à tel point que notre humour déteint sur eux, ils font les mêmes blagues que nous….
En vrai... J’ai hâte que ça se termine. Ces temps-ci, cela devient dur moralement, nos envies d’évasion prennent peu à peu le pas sur notre conscience citoyenne...
 

Nardjisse : Quelles sont tes astuces pour permettre aux garçons de dépenser leur énergie et garder la pêche ?
Charlotte : Il a fallu s’adapter à limiter nos déplacements et nos sorties, et ce n'est pas si facile lorsque l'on est citadin. L’hiver, on passait beaucoup de temps dans les musées par exemple. Bizarrement, les kids n’ont pas adhéré à mon cours de pilates en zoom. Et cette année toutes les activités extra-scolaires des kids sont en pause depuis novembre alors leur papa réserve un cours de tennis tous les mercredis et s’improvise coach.
On s’est aussi tous (re)mis au skate en famille et on peut s'entraîner juste en bas de la maison ou écumer les skatepark le weekend … en attendant d’aller surfer sur l’océan.

Nardjisse : Tu as fondé le kids market il y a quelques années, un dépôt vente en ligne pour enfants. Quelles ont été tes motivations pour lancer ce projet ? Et quels sont les engagements que tu soutiens ?
Charlotte : En cinq ans, les choses ont énormément changé. La seconde-main est véritablement entrée dans les familles et c’est vraiment génial !
Pour moi, c’est un vrai débouché pour l’industrie textile car elle réduit considérablement son impact. Plus un vêtement est porté et plus son empreinte est réduite. C’est vraiment le message que j’ai envie de faire passer et c’est un engagement fort que je veux transmettre à mes enfants et à ceux qui veulent bien m’écouter. Le 18 mars dernier, se tenait la journée mondiale du recyclage. J’invite tout le monde à profiter de ce type d’évènements pour se tourner vers des modes de consommation alternatifs et initier des vrais changements. Aujourd’hui l’offre est mûre, accessible en un clic, on ne peut ni reculer ni se cacher derrière de faux prétextes.

Plus un vêtement est porté et plus son empreinte est réduite. 

Nardjisse : Aurais tu trois conseils à partager aux parents qui nous lisent pour dénicher la bonne affaire en seconde main ?
Charlotte : Depuis que je me suis lancée, l’offre s’est démultipliée. Attention donc de ne pas sombrer dans d’autres travers comme la sur-consommation sous couvert de seconde-main ! Neuf ou d’occasion, achetez uniquement ce dont vos kids ont besoin mais privilégiez le coup de cœur. Comme ça, pas de frustration ! Pour être certain de la qualité et de l’état, préférez les petits sites comme le kids market ;-) où vous êtes certain d’avoir quelqu’un qui vérifie de façon objective les vêtements et qui vous déniche des pépites de marques qui cachent aussi des engagements super aboutis. J’ai d’ailleurs hâte de proposer élémentaire car la seconde-main permet aussi de refléter sa qualité pour une marque.

Conseil pratique : achetez toujours une taille au dessus, un vêtement en seconde-main a été bien souvent lavé et relavé !


Nardjisse : Merci ! Parlons couleur et bonnes énergies : quelles sont les personnes, les personnalités qui t'inspirent ou t'enthousiasment au quotidien ?
Charlotte : Plus qu’une personnalité en particulier, je suis très admirative de tous les entrepreneurs hommes et femmes que je rencontre au quotidien. Leurs batailles, leurs succès, leurs échecs, nous les partageons tous. C’est de tout cela que je me nourris et qui me donne aussi la force d’avancer dans cet univers impitoyable parfois. Ceux qui tirent leur épingle du jeu et arrivent un jour sous le feu des projecteurs me confirment que tout est possible et je suis aussi heureuse de voir que la crise que nous traversons ne dissuade pas certains de se lancer.

Nardjisse : Un proverbe en couleur pour conclure ?
Charlotte : L’intro de "Colore" des Innocents : “Colore le monde, sans feutre, sans épreuve ni bombe” ...si seulement….
Désolée si je vous l’ai mise dans la tête pour la journée !


Découvrir le kid's market